Bouton ouvrir/fermer
FR EN
En français FR In English EN

Coralie Pradet, metteure en scène/comédienne/chanteuse

Elle a reçu une solide formation en théâtre à l’École du Passage dirigée par Niels Arestrup. Elle a notamment travaillé avec Mario Gonzalès, Ariane Mnouchkine, Guy Freixe, Claude Degliame, Geneviève de Kermabon, Niels Arestrup, François Clavier, Patricia Sterlin, A. Del Peruggia, Mas Soegeng, Ariane Mnouchkine, Camilla Saraceni, Jean-François Dusigne … le chant lyrique et jazz avec Roger Soyer, Laurence Saltiel, Michel Verschaeve, Beatrice Cramoix… Elle fait ou a fait partie de nombreuses troupes théâtrales : Compagnie Baroque, Cie libre d’esprit (de 2006 à 2011) Théâtre Buissonnier, Picolo Théâtre, Soif’cie… et groupes musicaux : Blue Gospel, Ensemble Marini, Quintet Urbain, Filles de Rengaine,  Atzegana, Paris chansons, Paris Vintage Trio…

Depuis 2010, elle a mis en scène plusieurs spectacles dont la Petite Catherine de Heilbronn de Kleist, les Bacchantes d’Euripide (2013) et les Troyennes Variation # 1 d’après Euripide (2014), avec les « amateurs de la Cie les Ménades » les Oiseaux sans pattes (d’après Tennessee Williams, juin 2017, reprise en mars 2018), Étoiles dans le Ciel Matinal d’Alexandre Galine (création prévue en 2019). Dans le cadre d’ateliers divers elle a mis en scène l’Avare de Molière, Phèdre-Forum d’après Racine, la Cerisaie de Tchekhov (2015), plusieurs textes de Jean-Michel Ribbes, Joël Pommerat…

 En 2012, elle a crée la Cie les Ménades afin de mener à bien ses propres projets artistiques en s’entourant aussi bien de musiciens que de danseurs, dramaturges…

En 2015 et 2016, elle accouche de deux enfants ce qui l’amène naturellement à réfléchir sur la maternité : elle travaille actuellement sur Mères ? spectacle sur la difficulté maternelle et les injonctions sociétales faites aux mères qui sera présenté sous forme de maquette en décembre 2018.

Elle a développé d’autre part une conférence gesticulée "la Môme Catch Catch au pays du patriarcat" dans le cadre de “l’Ardeur” créée par Franck Lepage.

Elle anime depuis plusieurs années des ateliers théâtre et des ateliers contes pour enfants, adultes et adolescents. Elle a également suivi une formation d’art-thérapeute à l’INECAT afin de développer des ateliers artistiques en institution psychiatrique, milieu carcéral, foyers sociaux...

News

13/03/2019
CONFÉRENCE GESTICULÉE : "LA MÔME CATCH CATCH AU PAYS DU PATRIARCAT"

Armée de mon orgue de barbarie, je propose une conférence gesticulée sur la nécessité d’être une militante féministe notamment lorsqu’on appartient au monde du spectacle !


Le tout émaillé de chansons...

J'aborde notamment les thèmes suivants :

• le fait d'être née dans une famille proféministe mais d'avoir été rattrapée par tous les dictats de la société patriarcale

• la misogynie et le sexisme dans le monde du spectacle • les inégalités qui s'accentuent quand une femme devient mère

• la nécessité absolue d'une réflexion sur la masculinité et la virilité

• l'alliance entre patriarcat et capitalisme et l'obligation d'abattre le premier pour mettre à bas le deuxième (dans cet ordre)



13/03/2019
MÈRES ? répétitions en cours

Avec Helen Raimbault et Coralie Pradet

de Helen Raimbault et Coralie Pradet

En scène, deux femmes : pour l’une, le temps d’un accouchement et pour l’autre le temps du bilan d’une vie sans enfant.

La première accouche sans connaître le fameux « instinct maternel », quelle mère sera-t-elle ? Une Mère-Monstre, comme celles des contes de fées ou des faits divers ?

La seconde revit trois temps fort de son existence durant lesquels elle défend son refus définitif et irrémédiable d’être mère. Pourquoi a-t-elle fait le choix d’être « nullipare » ? La société ne lui pardonnera pas...

Deux monologues mi réalistes, mi fantastiques, se croisent dans ce spectacle poignant, dérangeant, drôle et déroutant.

Thèmes abordés : La maternité, son refus, la souffrance, la monstruosité, la violence, les injonctions faites aux femmes.

Spectacle à partir de 16 ans



"les amateurs de la Cie les Ménades" ÉTOILES DANS LE CIEL MATINAL" d'Alexandre Galine

Étoiles dans le ciel Matinal d'Alexandre Galine, traduit du russe par Coralie Pradet, est le nouveau projet des "amateurs de la Compagnie les Ménades". 

Il s'agit de la pièce la plus célèbre d'Alexandre Galine,écrite et crée en 1987. C'est une pièce très connue et très représentée en Russie mais très peu en France. Dans cette pièce des laissé-e-s pour compte, prostituées et personnes sans-abris sont parqué-e-s en dehors de la ville dans des logements insalubres. Le but du pouvoir en place est de "laver" la capitale de cette "racaille" que les étrangers ne doivent pas voir lors des Jeux Olympiques.
Nous avons absolument voulu travailler sur cette pièce car ce "nettoyage" se produit tous les ans dans tous les coins de la planète a` l'occasion de grandes compétitions sportives (Jeux Olympiques, coupe du monde de football...etc...) ou de grandes réunions au cours desquelles les chefs d'états côtoient les nantis.
Certaines populations n'ont littéralement plus "droit de cité", on rase leurs habitations, on les exploite, on les prive de leurs droits quand on ne les élimine pas tout simplement !
C'est de ces populations dont nous parle Alexandre Galine, fragilisées, violentées, méprisées mais qui gardent foi en la vie.
Si le fond de la pièce est tragique, elle est souvent très drôle car "ces gens-la`" gardent le principal : l'humour et l'autodérision.
Nous avons décide de ne pas situer l’action en Union Soviétique mais de nous inspirer de l’univers latino-américain et notamment des favelas de Rio à travers la musique, les costumes et les décors. La Russie est bel et bien présente dans le texte mais ce « décalage » nous permettra de toucher au caractère intemporel et universel du texte. D’autre part, nous faisons appel à une vidéaste dont le travail rappellera visuellement à plusieurs occurrences dans le spectacle, les exactions commises au nom de « la patrie » par tous les gouvernements accueillant ces grandes fêtes dites populaires.

Avec : Marie Curto, Brice Lefèvre, Clément Maléry, Marion Piat, Apolline Plénier-Motte 

avec la complicité de Helen Raimbault et Mirta Caamano, comédiennes professionnelles

Mise en scène : Coralie Pradet assistée de Helen Raimbault 



LES OISEAUX SANS PATTES, par les amateurs de la Cie les Ménades
Les Oiseaux sans Pattes, par les amateurs de la Cie les Ménades, reprise à partir du mardi 13 mars à 20h à la Comédie Nation
Dates suivantes : les vendredis 16, 23 et 30 mars à 21h.
« Sur cette terre, qu'est-ce qu'il y a d'autre à faire que s'accrocher à tout ce qui passe, jusqu'à ce que nos doigts soient arrachés ? » (Tennessee Williams)

Les personnages de Tennessee Williams sont des « oiseaux sans pattes » : s'ils se posent, s'ils abandonnent leurs rêves, s'ils ouvrent les yeux sur la réalité de leur condition, ils dépérissent.


Site référencé sur Agence artistiques
Site administré par Wistal
@2009 - 2019 CC Communication CC.Communication